ACTUALITÉS NATIONALES

8 novembre 2021

Mutations 2022 : vous protéger face à plus d'opacité

Faire exister le dialogue social. Telle est la mission des syndicats, leur raison d’être.

 

Pour ce faire, lors du mouvement, les élus siégeant en CAPD pouvaient vérifier a priori les barèmes des candidats. S’ils relevaient une erreur, ils la signalaient à l’administration. Cela évitait des recours.

 

Depuis 2020, ce n'est plus le cas.

 

Les représentants du personnel ont été écartés du déroulement du mouvement
mouvement inter 2022  + mvt spéccial.001.png

 

La note de service qui édicte les règles du mouvement rappelle que « le calcul et la vérification de l'ensemble des éléments du barème relèvent de la compétence des IA-Dasen. » et que « Les services départementaux assureront leur rôle de conseil et d'information auprès des enseignants qui le souhaiteraient pendant cette phase de calcul des barèmes.»

 

Il n’existe donc plus de contrôle de la procédure par les syndicats à ce moment-là

 

Le SNE regrette évidemment ce changement qui ôte une protection aux candidats au mouvement. Ceux-ci ne seront plus protégés que par leur esprit d’initiative ou leur appartenance à un syndicat !

 

En effet, c'est désormais à eux de « prendre connaissance de leur barème sur Siam à partir du 19 janvier 2022. » Et s’ils pensent être victimes d’une erreur de calcul de leur barème, « Ils pourront le cas échéant demander à leur DSDEN une correction de ce barème au vu des éléments de leur dossier entre le 19 janvier et le 2 février 2022. »

 

Le SNE peut vous aider et vous accompagner dans vos démarches

Pour toute demande de recours, seuls les syndicats représentatifs au CTM (dont le SNE) pourront accompagner les collègues. Il est donc primordial de vous rapprocher de votre syndicat si vous voulez être défendu !

 

Voilà pourquoi, si vous participez au mouvement, le SNE vous recommande de remplir une fiche de suivi. Grâce à elle, vous connaîtrez votre barème et vous serez dans les meilleures conditions possibles pour défendre vos droits le cas échéant.

 

Notre syndicat reste bien évidemment à votre disposition pour toute demande de renseignements complémentaires.

Philippe Ratinet

Secrétaire général aux publications

SNE -  Syndicat National des Ecoles