ACTUALITÉS ACADÉMIE DE LYON

23 mars 2018

Un nouvel âge pour la maternelle ?

Tel est le titre de la note de mars 2018 de l'institut France Stratégie. Cet organisme rattaché au premier ministre y pose la question de l'avenir de l'école maternelle française. Une problématique d'actualité avant les assises de la maternelle qui se dérouleront les 27 et 28 mars prochains. Je vous en propose un résumé succinct.

 

Un constat de départ

 

Notre école maternelle, modèle d'efficacité et d'excellence, envié à l'international, a bien évolué.

Aujourd'hui, la dépense par élève est assez faible (inférieure à la moyenne de l'OCDE), le nombre d'élèves par classe est très important (1 enseignant pour 22 élèves en France, 1 pour 14 dans l'OCDE) et la focalisation sur les apprentissages de l'élémentaire est de plus en plus importante (seule la Belgique fait plus dans l'OCDE).

Enfin, le modèle français est marqué par une forte dualité de traitement des enfants (accueil payant des 0 à 3 ans puis scolarisation gratuite des 3 à 6 ans).

 

Les principales conclusions tirées

 

Il faudrait, dans un premier temps, assez court, renforcer l'encadrement des élèves, améliorer la spécialisation des enseignants exerçant en maternelle (par la formation continue et dans le cadre de la formation initiale) ainsi que le niveau de recrutement des ATSEM.

Dans un second temps, à un horizon d'au moins dix ans, l'institut propose un glissement vers un dispositif d'accueil regroupant école maternelle (jusqu'à la moyenne section) et modes d'accueil des enfants de moins de trois ans. Les intervenants y seraient multiples et les locaux plus adaptés que nos classes actuelles.

 

L'avis du SNE

 

Notre syndicat a été reçu le 19 mars au ministère pour parler de la maternelle et préparer les assises.

Le SNE ne rejette pas en bloc toute proposition. Par contre, il s'inquiète du devenir de l'école maternelle en tant qu'école et du maintien de sa place légitime dans le cursus de nos élèves.

Les 27 et 28, Véronique Mouhot sera mandatée pour défendre la pérennité de l'école maternelle, son importance, sa spécificité et ses différences avec les "simples" structures d'accueil des jeunes enfants qui ne sont pas encore élèves.

Une chose demeure certaine : l'avenir de notre nation passe par l'Ecole toute entière, vous pouvez compter sur le SNE pour la défendre activement.

 

Le mouvement

 

Les opérations du mouvement sont closes dans le Rhône, après quelques heurts, mais nous restons à votre écoute et à votre disposition à ce sujet. Contactez-nous.

Philippe Ratinet

Secrétaire Académique Lyon

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png