Actualités nationales

60 000 postes : Le SNE hausse le ton

 

9 janvier 2016

Lors du Comité Technique Ministériel de l'Education National (CTMEN) du 17 décembre 2015 Pierre FAVRE est intervenu pour la FGAF (SNE et SNALC) pour traduire l’exaspération des collègues de terrain.

 

« La baisse infinitésimale du nombre d’élève par classe prête à sourire : les collègues auront sans doute un peu de mal à visualiser les 3 centièmes d’élèves en moins dans leur classe ! Plus sérieusement, le grand soir pour le primaire n’est pas au rendez-vous, et les 60 000 postes resteront un slogan électoral. »

 

Lire la déclaration liminaire

 

Petite note positive, le SNE accueille avec satisfaction l’effort consenti sur les décharges de direction (directions à 9 classes et les moins de 3 classes). Notre syndicat veillera à ce que l’engagement ministériel sur les 8 classes soit tenu l’année prochaine.

SNE34

Concernant la sécurité des établissements, l’administration admet que les consignes Vigipirate ont parfois été mal comprises et lancées un peu précipitamment (mais on invoque la nécessité de "rapidité et de fermeté"... façon habile de décrire un "coup de comm"). Volonté affichée de reprendre le chantier pour travailler en profondeur sur la notion de « culture de la sécurité ». Le PPMS est l'outil disponible, mais pas idéal pour l'état d'urgence.

L’administration rappelle l'importance de ne pas sacrifier les libertés individuelles et reconnait que le personnel éducation nationale n'a pas à assumer des missions de la sécurité civile ou du ministère de l'intérieur.... Dont acte.

Le SNE a réaffirmé son hostilité à deux réformes phares du quinquennat : celle des rythmes scolaires, passée en force mais qui ne passe toujours pas, et celle en cours du collège. Elles contribuent à la dégradation exponentielle des conditions de travail, comme peut en témoigner notre livre blanc sur la souffrance au travail. Une souffrance qui d’ailleurs concerne aussi les IEN : une organisation syndicale décrivant des inspecteurs "sous pression, épuisés, qui travaillent en urgence" et qui commettent des "erreurs d'appréciation"!!... Les PE apprécieront la gravité de l'aveu...

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg