ACTUALITÉS NATIONALES

1er juin 2018

L'heure du premier bilan

L'heure du premier anniversaire de M. Blanquer à son poste sonne. Dans un long entretien au Journal Du Dimanche du 20 mai, il évoque ce qu'il a entrepris  pour "améliorer les résultats" de nos élèves et leur permettre de "retrouver le goût de l'excellence". 

Sont alors égrenés, pour le primaire : la scolarisation dès 3 ans, la formation spécifique du personnel en maternelle, les dédoublements de classes, le retour de la semaine des quatre jours, la préférence portée à la méthode syllabique ainsi qu'un recadrage des programmes.

 

Le SNE se réjouit de certaines de ces mesures, d'autant plus qu'il les a âprement défendues. Toutefois, il reste bien des sujets d'inquiétude pour notre profession, une profession qui est et reste en crise.

 

La forte hausse du nombre d'enseignants contractuels est symptomatique. Selon la Cour des Comptes, dans le premier degré, ils sont passés de 1300 en 2014 à 2420 en 2016.

Notre métier fait si peu recette que plus personne ne veut s'engager à vie ?

La sécurité de l’emploi du fonctionnaire ou les vacances ne compensent plus ni les difficultés d'exercice, ni la déconsidération de notre profession. A l'heure de la confiance prônée par M. Blanquer, il est temps de prendre des mesures fortes en faveur des enseignants.

 

Réactivation et revalorisation du PPCR, création d'une véritable médecine du travail pour les enseignants, aménagement de nos entrées et fins de carrière et suppression du jour de carence.

 

Ces points sont ceux que le SNE souhaite entendre dans la liste des actions débutées et/ou accomplies l'an prochain à la même date par notre ministre. 

Vous pouvez compter sur notre syndicat pour engager tout ce qui nous sera possible afin d'obtenir ce résultat.

Philippe Ratinet

secrétaire académique Lyon

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg