ACTUALITÉS NATIONALES

2 novembre 2018

Repères annuels des programmes :

notre avis importe, un peu…

Les enseignants sont souvent perçus à tort comme des personnes impossibles à contenter. Ils se plaindraient régulièrement d’injonctions déconnectées venues d’en-haut. Et là qu’on leur a donné l’occasion de s’exprimer sur des programmes annualisés, ils semblent trouver encore une raison de geindre…

Eh bien oui, nous, enseignants, nous râlons

 

Nous fulminons même parce que nous sommes consciencieux et que le Ministère nous a demandé de nous prononcer sur les repères annuels de progression et attendus de fin d’année, qui seront mis en application dès la rentrée 2019. Quand ? Du 18 octobre au 4 novembre 2018, soit pendant les vacances de la Toussaint !

 

Là où le sujet nécessiterait du temps officialisé, des concertations en équipe et des remontées officielles, nous nous retrouvons avec une consultation facultative et individuelle, étalée sur les deux semaines de vacances. Pourtant, M@gistère et ses 9h de FOAD auraient tout à fait pu être prévues et consacrées à cette consultation, pour parvenir à une analyse fine, constructive et respectueuse de la voix du terrain.

 

Les professeurs protestent parce qu’ils savent qu’en cas de points de frictions sur des éléments du programme, on leur rappellera qu’ils ont été consultés mais qu’ils n’ont pas pris la peine de s’exprimer.

Le SNE a toujours été pour une répartition annuelle des programmes

 

Notre école et son mode de fonctionnement nécessitent des repères identiques pour tous. Annualiser les programmes, c'est permettre à un élève qui déménage et qui change d'école ou de collège de sécuriser son parcours, c'est permettre aux professeurs de savoir ce qu'on attend d'eux précisément chaque année, même s’ils changent d’école, c’est permettre aux familles de suivre la scolarité de leur enfant, en donnant de la lisibilité aux apprentissages. C’est aussi légitimer des évaluations nationales, avec les mêmes repères pour tous.

Des repères annuels de progression et attendus de fin d’année peuvent contribuer au travail d’équipe en faisant gagner du temps, sans avoir à tout repenser chaque année, en s’axant davantage sur le comment que sur le quoi, ce qui sera une plus-value pédagogique.

 

« Au cours de l'année 2018-2019, les repères annuels feront l'objet d'une appropriation par les professeurs, avant d'entrer en vigueur à la rentrée 2019. » Souhaitons que les professeurs de terrain, après appropriation, soient à nouveau consultés en fin d’année, mais convenablement et sur du temps de concertation, pour faire remonter les obstacles et couacs prévisibles.

 

Véronique Mouhot

secrétaire générale pédagogie SNE

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png