ACTUALITÉS NATIONALES

13 novembre 2019

Direction d'école : enfin un peu de concret

(mieux que rien, mais très insuffisant)

Laurent Hoefman sur France Culture14/11/2019
00:00 / 01:34

Le président du SNE est intervenu dans le journal de France Culture le jeudi 14 novembre 2019 suite aux annonces ministérielles. Il dénonce des mesures "à court terme" dont "on ne peut pas se contenter".

Les attentes du terrain sont nombreuses sur ce dossier sensible, laissé en jachère depuis trop longtemps. Des annonces avaient suivi le tragique décès de Christine Renon, mais elles semblaient rester cantonnées aux déclarations de bonnes intentions, ce qui pouvait laisser aller au pessimisme. Les  choses semblent heureusement enfin commencer à changer.

 

M. Blanquer est intervenu au cours du Comité Technique Ministériel de ce mercredi 13/11. Positionné dans le cadre de l’agenda social, notre ministre a annoncé trois (petites) mesures pour permettre à tous les directeurs de participer à l’évolution future de leurs fonctions et montrer de la bonne volonté dans l'immédiat :

 

- Un abandon des enquêtes jusqu’à la fin de l’année civile.

 

- Une journée de décharge supplémentaire octroyée à chaque directeur pour leur faciliter la fin de l’année civile.

 

- La création de groupes départementaux de consultation et de suivi qui seront pilotés par les DASEN.

Ces trois mesures révèlent le hiatus entre la perception du métier de directeur par le ministère et la réalité de ceux qui le vivent au quotidien.

 

Le SNE relève néanmoins une volonté claire et ferme de recueillir la parole des directeurs en poste pour établir un diagnostic. Notre ministre utilisera pour ce faire un questionnaire en ligne adressé à tous les directeurs de France. Malheureusement, les modalités ne permettent pas de sécuriser les réponses et risquent donc de tronquer les résultats. Nous vous invitons tout de même à y répondre et à consulter notre guide pour être sûr d'être bien entendu.

Des réunions complémentaires seront proposées aux enseignants volontaires.

Une réunion se déroulera le 17 décembre avec les organisations syndicales. Elle orientera la suite du déroulé de l’agenda social. La réflexion est prévue jusqu’au printemps.

Le SNE prend bonne note de la prise en compte de la problématique de la direction d'école mais ne peut se contenter de l'indigence des mesures immédiates. La simplification des tâches n'est pas la solution miracle aux problèmes de la direction.

 

Il ne faudrait pas que le ministre se contente de cette option : le problème est bien plus global, et les solutions attendues devront porter sur la reconnaissance du métier (statut, prime...) et sur les moyens accordés pour remplir les missions (temps de décharge, secrétariat...).

 

Philippe Ratinet

Secrétaire général aux publications

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png