ACTUALITÉS ACADÉMIE DE NICE

11 octobre 2016

Épuisés !? Le mot est faible

Comme vous le savez maintenant, le SNE est le syndicat qui se permet de dire des choses déplaisantes puisqu'il est le seul à aller constater de lui-même, sans attendre d'être invité, sur le terrain ce qu'il s'y passe; Ambiance de rentrée ...

Je suis bien, tout va bien

Il semblerait que les béni-oui-oui optimistes soient en voie d'extinction dans notre corps de métier. Nous n'en avons pas rencontrés ces dernières semaines dans notre beau département. Allez ! Peut-être un, carriériste donc auto-muselé, mais il a quand même été attaqué par de méchants parents. Et peut-être un autre aussi, « Tout va très bien avec les nouveaux rythmes !», mais ce spécimen rare évolue dans une dimension parallèle et n'a pas conscience de la réalité crue qui l'entoure. Ce n'est pas sa faute. Donc tout est arc-en-ciel dans son école ! L'exception qui confirme la règle ?

 

 

Vade-mecum pour démoraliser dès la rentrée 

Demander de faire ce qu'il ne faut pas faire. Petit rappel : les parents ne doivent pas rentrer dans les locaux, trop dangereux. 3 semaines plus tard : ils peuvent rentrer après vérifications des sacs et des identités. Il y a des élections de parents, enfin ! Et surtout, vous aurez apprécié le mail de Florence Robine concernant l'Espace Parents à créer dans les écoles. Il ne pouvait pas rester dans les tiroirs encore un peu, ce mail inopportun ? Qui a cliqué sur Envoyer ?

Exiger la dématérialisation des arrêts de travail à compter de tout de suite et même avant. Et pour ceux qui n'auraient pas de scanner ou des ordinateurs trop vétustes, double peine !

Refuser la reconnaissance des 10 minutes d'accueil mais sermonner ceux qui pestent de devoir attendre des parents retardataires.

Refuser d'admettre que les enseignants effectuent deux, voire plus, journées de prérentrée. Rumeur parvenue à nos oreilles : certains IEN laisseraient la possibilité de décompter cette 2ème journée des 108h. Chic, on généralise ?

Imposer des formations qui ne nous servent à rien. On vous laisse déterminer lesquelles…si vous êtes déjà bienveillants, pas besoin de piqûre de rappel….

Réprimander les collègues qui tentent de faire respecter la laïcité ou simplement de respecter les textes. Si un parent se plaint de quoi que ce soit, c'est de votre faute ! Faites respecter la loi, mais pas trop fort et à l’oral.

Multiplier le nombre de tâches et de responsabilités imputables aux directeurs, le PPMS n'étant que la partie visible du moment, avec le livret scolaire numérique et unique, etc. Retirer les EVS si gain de décharge, pour rajouter de l'impossible à ce qui leur est demandé.

Nier la fatigue des élèves et des enseignants suite aux 4 jours et demi : « C'est du ressenti, ce n'est pas quantifiable. »

En observant autour de soi, burn-out, dépressions, culpabilisations, directions en arrêt maladie, 14 postes d'IPEMF banalisés (ce qui veut dire non pourvus), un tragique passage à l'acte consécutif à cette rentrée, manque de considération, dénigrements et malveillance ambiante.

 

Et ce n'est pas fini ! La suite au prochain numéro….

Véronique Mouhot

Secrétaire Départementale Adjointe SNE83

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg