ACTUALITÉS ACADÉMIE DE NICE

10 février 2017

Préparation du CTSD carte scolaire rentrée 2017

Dans l’académie cette année, l’administration a opté pour la fausse dotation positive. Nous allons bénéficier de 88 postes supplémentaires alors que le CTA auquel le SNE-SNALC est élu a relevé et dénoncé un déficit de 90 postes.

 

Et oui, à l’époque du « +60 000 postes pour l’éducation », on aboutit à un consternant différentiel négatif de -2. Ahurissant quand on sait que nous accueillerons 407 élèves supplémentaires. De fait, notre moyenne en termes d’élèves par classe est supérieure à la moyenne nationale. On a le soleil dans le Sud, il faut bien avoir des inconvénients. Cela, le SNE-SNALC ne l’accepte pas. D’autres points nécessiteraient une réelle rénovation. La formation continue est toujours chancelante, le nombre de démissions est en hausse constante et des contractuels sont toujours recrutés en dépit d'une liste complémentaire qui déborde sans être sollicitée comme il se doit.  

                                                       

Il est souhaitable que les mesures amorcées suite à la demande du SNE-SNALC pour le remplacement se poursuivent. En effet, grâce à l’intervention du SNE-SNALC dans la presse et auprès du DASEN, les moyens de remplacement ont été étoffés à raison de +12 postes en 2016/2017 contre +5 pour les 2 dernières rentrées. Cette avancée doit se poursuivre.

 

L’an passé, concernant les fermetures et ouvertures de classes, les propositions louables du DASEN pour soutenir l’éducation prioritaire s’était faite en partie sur le dos d’autres zones réputées plus calmes mais qui voient des écoles fonctionner avec des classes de 30 élèves. Pour le SNE-SNALC, cela n’est pas acceptable.

 

Concernant la fuite vers le privé, il est à noter que les effectifs baissaient en 2011 et ne cessent d'augmenter depuis 2012, les nouveaux rythmes scolaires ayant mis une accélération dès 2013, soit un an avant leur mise en place. + 296 élèves prévus à la rentrée 2017 tout de même. Cela représente 15631 élèves qui iront dans le privé à la rentrée sur 181284 que compte l’académie soit 8,62 %. Et le SNE-SNALC, fervent défenseur du service public, ne peut faire silence autour de cela.

 

Le SNE-SNALC sera attentif aux mesures proposées par le DASEN lors de la carte scolaire du 27 février 2017. Pour nous aider à vous défendre, renvoyez-nous la fiche d’enquête carte scolaire en pièce-jointe. Avec tous les éléments que vous saurez nous fournir, nous défendrons au mieux la situation de votre école.

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg