ACTUALITÉS ACADÉMIE DE NICE

15 novembre 2017

Le dernier souffle des directeurs d'école !

720 heures… Cette dernière bouffée d’oxygène vient d’être supprimée à la rentrée 2017. Pour le SNE, la suppression brutale des EVS plonge les directeurs en apnée.


Le SNE, consterné par la violence de cette décision pointant une fois de plus le manque de considération de notre ministère à l'égard du personnel, s'empare de ce dossier vital au bon fonctionnement de l'école. Dès la rentrée, le SNE s'empresse donc d'agir en écrivant aux députés et en alertant les médias.

Le SNE, un syndicat de terrain


Le SNE 06 reçu par la presse, dénonce dans son article Nice Matin paru le 23 octobre, les conséquences dramatiques de cette mesure :
-problèmes de sécurité engageant la responsabilité des directeurs
-dégradation du dialogue école/familles
-alourdissement des tâches administratives des directeurs ...


Le SNE 06 obtient dans la foulée un rendez-vous avec le député de la 7e circonscription, Eric Pauget, qui, très à l'écoute, entend et comprend la détresse des directeurs face à cette surcharge de travail.


Suite à des échanges très constructifs, le député et le SNE 06, soucieux de trouver ensemble une solution dans l'urgence, proposent dans un premier temps l'augmentation du volume de décharge administrative des directeurs. Le député va donc soumettre cette proposition à l'Assemblée Nationale sous forme de "question écrite au gouvernement", en s'appuyant sur notre entretien.


Dans un second temps, prenant conscience au fil des échanges du réel métier de directeur et de l'épuisement face à cette nouvelle surcharge de travail, le député souhaite se pencher sur la proposition faite par le SNE, à savoir la création d'un statut particulier pour les directeurs, assorti d'un secrétariat pérenne, comme dans les établissements du secondaire.


Le SNE 06 a reçu également un courrier du député de la 1ère circonscription Eric Ciotti, dans lequel il assure avoir pris bonne note de nos remarques et observations. Tout comme le SNE, il déplore le manque de moyens dont dispose l’Education Nationale. Il termine ainsi, je cite : « Je ne manquerai pas d’intervenir sur ces questions au Parlement en ma qualité de député. »


Le SNE qui œuvre depuis longtemps pour les directeurs d'école sera très attentif à la réponse apportée par le gouvernement.


Magali MALLAMACE,

secrétaire départementale SNE06
Valérie SENGES,

secrétaire adjointe SNE06

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg