ACTUALITÉS NATIONALES

24 novembre 2020

Direction d'école : la déception de trop

Conférence de presse commune SE-UNSA / SGEN / SNE / GDID / GTRID

Mardi 24 novembre 2020 à 15h

Le projet de loi Rilhac avait donné de vrais espoirs : après des années d’immobilisme, une réflexion large aboutissait enfin à une évolution du statut des directrices et des directeurs d’école : reconnaissance du métier, environnement juridique sécurisé, mise en cohérence des attentes du public et des textes.

 

Le SNE a immédiatement manifesté son soutien au projet puisqu’il répondait à sa plateforme historique.

Hélas le 24 juin à l’assemblée nationale le projet de loi était vidé de toute substance suscitant l’indignation et l’incompréhension sur le terrain.

Le ministère a réuni un  Groupe de Travail « direction d’école » ce mardi 24 novembre pour examiner la question au niveau du pouvoir réglementaire. Si le SNE reconnait les efforts budgétaires consentis (21 millions de revalorisation, 600ETP de décharge) on reste loin du compte. Plus grave : cette gestion à la petite semaine obère toute vision systémique de la direction, faisant de la solution le problème.

Le SNE a solennellement prévenu que la colère sera énorme. Si on en reste à la colère, ce sera déjà bien. On craint bien pire : dépressions en cascade et démissions en masse. Qu’aura-t-on gagné ?

Le SNE organise une conférence de presse le mardi 24 novembre à 15 heures avec le GDID, le GTRID, le SGEN et l’UNSA pour alerter l’opinion sur les enjeux et engager le rapport de force.

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png