ACTUALITÉS NATIONALES

26 novembre 2020

Direction : une dotation de décharges bien en deçà des attendus

Groupe de travail ministériel du 24/11/2020

Le GT du 24 novembre sur la direction d’école avait pour objet de répartir les 600 ETP de décharges ainsi que les 21 millions d’euros dévolus aux directeurs.

Qu'il est difficile de se contenter de miettes là où il faudrait un quatre-quarts !

 

Parce que oui, quatre quarts, ça fait une décharge complète d’enseignement, et c’est bien ce qui était prévu dans le projet de loi initial de Cécile Rilhac pour les écoles de 8 classes et plus.

Au lieu de ça, le ministère nous a demandé de répartir 600 ETP sur les 45000 écoles de France et de Navarre.

Pour vous permettre de bien comprendre, 1 seul jour de décharge supplémentaire par semaine pour TOUS les directeurs encore en charge de classe, cela représenterait déjà plus de 9000 ETP !

 

Autant dire que le compte n’y est pas...

 

Certes, on aurait pu s’en contenter si une programmation pluriannuelle permettait de se projeter sur 2022 ou 2023. Ce n’est pas le cas.

On aurait pu se dire que c’était une avancée, si la gestion de la crise COVID et de la sécurité n’avaient pas rendu le travail des directeurs impossible. Ce n’est pas le cas.

On aurait même pu applaudir si le ministre n’avait pas martelé depuis 2017 sa priorité au primaire, et son attention aux directeurs. Mais ce n’est pas le cas.

Alors voilà, il en ressort beaucoup d’amertume, forcément. Et ce ne sont pas les 21 millions d’euros correspondant à la pérennisation de la prime annuelle de 450 euros (brut) qui vont redonner le sourire à une profession au bout du rouleau.

​​Une vraie priorité aurait dû se traduire par un choix politique à la hauteur des enjeux.

Le SNE, fidèle à son habitude, oeuvrera malgré tout pour que cette petite avancée soit la plus équitable possible. Mais nous savons déjà que les solutions seront insatisfaisantes pour répondre aux besoins…

Les propositions du SNE

 

Décharges allouées aux directeurs

 

Le ministère octroie une dotation supplémentaire de 600 ETP pour la rentrée 2021. Pour le moment, il n’y aucune garantie que cet effort sera prolongé les années suivantes. C’est là que le bât blesse.

Nous voulons donner des perspectives aux directeurs d’école, et être le plus juste possible. A partir des chiffres donnés par le ministère, nous faisons le choix de donner la priorité aux petites écoles (qui ont besoin d’un minimum de temps pour les tâches incompressibles) mais aussi d’améliorer les décharges des écoles qui se trouvent actuellement au seuil de la quotité supérieure. Nous demandons aussi que les taux de décharges soient les mêmes en maternelle qu’en élémentaire ou en primaire.

Cette amélioration symbolique mais offrant des perspectives pour les années à venir coûterait 1095 ETP, et non pas 600 comme prévu par le ministère. Il nous apparait impossible de faire des choix plus réducteurs à notre niveau.

 

Répartition de l’enveloppe de 21 millions d’euros

 

Le ministère nous propose 3 possibilités :

  • 1 . Verser cette prime de 450 € brut comme cette année de façon annuelle à l’ensemble des directeurs en poste.

  • 2. Verser une somme variable selon la taille de l’école, en augmentant l’ISS (variable et fixe) pour atteindre

    • 1776€ de 1 à 3 classes

    • 1996 € de 4 à 9 classes

    • 2196 € à partir de 10 classes

(soit une augmentation de 404 à 494€ annuels brut)

  • 3. revaloriser tous les directeurs de 200 €, et ceux qui n’ont pas d’amélioration de leur régime de décharge de 575€

 

 

Pour le SNE, la prime qui a été octroyée cette année 2020 était une indemnité de responsabilité (elle portait ce nom) et non pas une prime Covid.

Pour notre syndicat, la responsabilité des directeurs est la même, quelle que soit la taille de l’école : ils ont tous les mêmes missions, les mêmes prérogatives : cette enveloppe doit donc être répartie également entre chaque directrice et chaque directeur.

 

Nous nous prononçons donc en faveur de l’option 1 : 450€ pour tous.

Laurent Hoefman

Président du SNE

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png