ACTUALITÉS ACADÉMIE DE LYON

22 septembre 2017

Reclassement, revalorisation et APC

En cette période de transition, les zones d’ombre sont nombreuses sur notre profession. Voilà quelques éclaircissements.

 

Le passage aux nouvelles grilles d’avancement

Nous avons tous été reclassés au 01 septembre 2017 dans les nouvelles grilles d’avancement en vertu du protocole PPCR. Les modalités sont résumées ici.

Une nouvelle évaluation

La fin annoncée des notes et l’avancement presque uniquement à l’ancienneté doivent transformer les inspections. Celles-ci perdent leur caractère aléatoire.

 

Désormais, les deux premières inspections se déroulent à l’échelon 6 puis au 8. Elles seront les deux seules occasions de se voir gratifier d’une accélération de carrière d’un an.

 

La troisième inspection aura lieu lors de la 21ème année de carrière. Elle permettra d’accéder à la hors classe plus ou moins rapidement.

 

L’ultime inspection concernera le passage en classe exceptionnelle.

 

En savoir plus ici.

Les APC

Ces heures sont un sujet qui fâche. Quelle que soit l’analyse que l’on en fait, les espoirs quant à leur évolution, elles font partie des obligations réglementaires de service.

Mais aujourd’hui, nombre de collègues s’interrogent sur ce caractère obligatoire. En effet, un mouvement lancé l’année dernière par un syndicat a été relativement suivi. Cette grève, qui ne s’avoue pas ouvertement telle, a créé une inégalité patente puisque ses  participants ont reçu l’intégralité de leur traitement. D’où l’incompréhension actuelle d’une profession qui se demande maintenant pourquoi remplir toutes ses obligations.

Sans vouloir présager de la suite, le SNE tient à vous annoncer qu’il a rencontré très récemment deux IEN dans l’Hérault qui ont affirmé que leur DASEN avait enclenché une procédure de retenue de salaire pour service non fait à ce sujet.

 

Si aucune décision ministérielle globale n’est, à ce jour connue, il ne faut pas oublier qu’en tant que fonctionnaires, nous sommes astreints à respecter ce qui nous est demandé. Ne pas le faire, c’est s’exposer à la possibilité d’une sanction. Son manque d’immédiateté ne garantit en rien son inexistence.

Philippe Ratinet

Secrétaire académique Lyon

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg