ACTUALITÉS ACADÉMIE DE LYON

13 septembre 2019

L’école inclusive : une réalité complexe

L'école inclusive est un thème très appuyé par nos gouvernements successifs. La réduction des effectifs aussi. Les chiffres et les annonces du ministère dans ces domaines ont fière allure, mais la réalité du terrain est parfois bien différente. Deux jours après la rentrée, une collègue de notre académie a voulu porter témoignage de son expérience.

 

La situation

Notre collègue a la charge d'une classe de 27 petits/moyens. L'un d'eux est un enfant autiste scolarisé à temps partiel. « Cet élève demande une surveillance de tous les instants car il risque d'ouvrir les fenêtres, de se sauver, de se montrer violent... » Pour l'aider, notre collègue bénéficie d'une aide spécifique : une AESH. Malheureusement, cette dernière n'est pas plus formée à l'accueil d'enfants autistes que la maîtresse.

Le premier bilan de notre collègue est confondant

Dès le premier jour, son élève, qui était bien d'après sa maman, a provoqué énormément d'agitation. Une fillette de trois ans a explosé, allant jusqu'à gifler sa maîtresse qui la réprimandait. « Les trois adultes qui travaillaient dans la classe ont fini exténués nerveusement, physiquement et moralement. »

 

D'après eux, le groupe classe leur semble trop important pour recevoir sereinement un élève présentant ce type de difficultés. Ils craignent le pire car, et c'est parfaitement louable de leur part, les parents souhaitent que leur enfant soit scolarisé un peu plus longtemps. « Comment va se dérouler la suite de l'année ?», se demande maintenant avec angoisse cette maîtresse.

Elle nous dit trouver du réconfort dans l'équipe pédagogique et dans sa famille. C'est une chance pour elle, mais ce n'est pas toujours le cas des enseignants qui se retrouvent dans une situation similaire. 

L'inclusion : oui, quand les conditions favorables sont réunies

La volonté d'inclure le plus d'élèves possible va dans le sens de la mission de l’École. Par contre, il est aussi du devoir de l’École de permettre à tous de réussir. Or, pour être réellement une réussite, l'inclusion n'est pas seulement une question de présence dans une classe, elle doit aussi respecter les conditions de travail du groupe classe.

Philippe Ratinet

Secrétaire académique Lyon

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png