Actualités nationales

Encore une baisse du salaire net !
ISAE à 1200€ et vite, Madame la Ministre !

 

10 octobre 2015

L'attractivité du métier est en chute libre depuis 10 ans.  On le dit… Dans le réel, cela se confirme. Le nombre de places au concours restées vacantes est inquiétant. Les conditions de travail extrêmement détériorées par la réforme des rythmes scolaires, l'absence de médecine du travail et la perte de sens du métier sont bien évidemment des éléments déterminants pour expliquer cette situation.

 

Mais la raison principale est à rechercher dans la rémunération du «plus beau métier du monde». Une étude intéressante d'avril 2014 de l’OCDE démontre que les pays riches (PIB par habitant supérieur à 20 000 USD) ont intérêt à augmenter le salaire des professeurs car c'est un levier d'amélioration du système éducatif. En effet, des salaires élevés permettent d'attirer vers le professorat les meilleurs étudiants. A l’inverse, avec des salaires faibles on remplit péniblement les places au concours avec des étudiants médiocres et finalement, ce sont les élèves et nos impôts qui règlent d'addition.

 

Or selon la récente note de la DEPP (Direction de l’Evaluation, de la Prospective et de la Performance du MEN) d’octobre 2015,  le salaire net moyen des enseignants a encore diminué de 1% en euros constants en 2013. Cette baisse est bien sûr imputable au gel du point d’indice et à la hausse des cotisations sociales,  mais pas uniquement ! Car, selon l’INSEE, tous les autres fonctionnaires s’en tirent mieux que les PE grâce à des primes consistantes interdites aux enseignants du premier degré. Déjà grands perdant des Bac+5, maintenant de la fonction publique, les PE peuvent compter sur le SNE qui exige légitimement depuis plus d’un an une ISAE à 1200€ !

 

Et les raisons d’espérer existent.

Après les effets d’annonce heureux sur les fondamentaux, le choc de simplification appliqué aux livrets scolaires, Madame la Ministre osera-t-elle faire siennes les demandes du SNE en terme de salaire maintenant confirmées par des analyses très sérieuses ?

 

Eric Martin

Secrétaire Général Pédagogie

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg