ACTUALITÉS NATIONALES

6 septembre 2017

Touche pas à mon EVS !

Pour dire « Non à la suppression des EVS »

cliquez ici pour accéder à notre pétition.

Le SNE et son partenaire le SNALC sont consternés par  la disparition programmée des EVS annoncée par JM Blanquer. Où est le pragmatisme affiché par notre Ministre ?

 

Au-delà du manque de considération à l’égard de ces personnels, et de la brutalité de l’annonce,  leur disparition va  entrainer de graves dysfonctionnements quant au fonctionnement de l'école et nuire aux relations avec les partenaires, alors même que ces deux points ont récemment été inscrits dans nos missions (cf BO 2014) :

 

1. des problèmes de sécurité (plus personne pour assurer une présence physique à la grille, notamment dans les écoles maternelles, pour téléphoner aux familles en cas d'urgence, ou  pour alerter en cas d'intrusion sur le temps de classe...). Peut-on sérieusement envisager de prendre la sécurité à la légère par les temps qui courent ?

 

2. la suppression du dialogue école/parents (plus personne pour assurer le relais physique ou téléphonique, personne pour accueillir un élève qui revient de chez l'orthophoniste par exemple). La volonté affichée de renforcer la bienveillance à l’égard des familles va en prendre un coup !

 

3. l'alourdissement notable des tâches administratives du directeur (gestion du courrier, des mails, saisies des enquêtes…). Le BO de 2014 n’avait-il pas prévu une simplification des tâches administratives ?

 

L’action du directeur, si importante qu’elle soit,  est limitée par son information, son pouvoir et ses moyens (qui vont  être ainsi réduits).

 

Le terme « responsabilité » employé à plusieurs reprises dans le référentiel métier doit donc être pris à la lettre : c'est justement parce que le directeur est responsable qu'il ne pourra plus effectuer certaines tâches (cliquez ici pour afficher la liste), car il doit avant tout s'occuper de ses élèves  sur son temps de classe.

 

Evidemment, cela aura un impact sur la qualité du service, mais aussi  sur la sécurité des élèves et sur certains aménagements pédagogiques. Ce n’est pas de gaieté de cœur que nous vous listons ces mesures, mais par simple bon sens.

 

Les directeurs doivent se mobiliser pour faire entendre leur voix : pour dire « Non à la suppression des EVS », cliquez ici pour accéder à notre pétition.

 

EVS, directeurs, le SNE et son partenaire le SNALC sont à vos côtés. Merci de diffuser largement ce message à vos contacts.

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg