ACTUALITÉS NATIONALES

28 septembre 2017

Direction d'école :

la goutte d'eau qui fait déborder le vase

Suite à sa demande du 31 août dernier, le SNE a été reçu ce mardi 26 septembre au Ministère pour évoquer la situation très préoccupante des directeurs d’école suite à la suppression des EVS.

 

A cette occasion, nous avons pu exposer notre vision de la direction d’école. La fonction de directeur d’école est en effet devenue au fil des années un métier à part entière. De ce fait, elle nécessite une meilleure reconnaissance, assortie non seulement d’un secrétariat pérenne, mais également d’une augmentation du volume de décharge administrative.

 

L’urgence cependant, est d’apporter des réponses concrètes aux interrogations légitimes des directeurs, que ceux-ci aient bénéficié d’un EVS ou non. Comment répondre aux exigences du référentiel métier en matière de sécurité, avec la gestion parallèle d’une classe ? (accueil Vigipirate à la grille, gestion des emplois du temps des élèves à profil particulier, suivi de l’absentéisme…) ?

 

Autre exigence impossible : comment veiller à la bonne relation avec les partenaires (familles notamment), alors qu’il est tout simplement impossible pour le directeur, par manque de disponibilité, d’assurer l’accueil physique et téléphonique, la gestion des élèves malades par exemple ?

 

Les directeurs n’ont pas le don d’ubiquité et leur choix est souvent cornélien. Soucieux du bon fonctionnement de leur école et du bien être de leurs élèves, ils sont dans l’attente depuis trop longtemps

 

Dans l’immédiat, et en attendant l’ouverture du chantier de la direction d’école,  le SNE a obtenu l’engagement que le Ministère apportera des consignes de bienveillance afin que les directeurs ne puissent pas être tenus pour responsables de n’avoir pas pu assurer l’ensemble des tâches qui lui sont dévolues.

 

Dès aujourd’hui, le SNE invite les directeurs à prioriser leurs tâches, notamment :

- En aménageant les élections de parents d’élèves uniquement en présentiel  (vous ouvrez le bureau de vote 4h et ne préparez donc pas les fastidieuses enveloppes pour chaque électeur) ou uniquement en distanciel (vote uniquement par correspondance)

- En informant le conseil d’école de la difficulté pour le directeur de répondre rapidement à toutes les sollicitations (et de la perte qualitative engendrée par la perte de son secrétariat



Et bien sûr, en signant notre pétition si vous ne l’avez pas encore fait.
Je signe la pétition
Le SNE œuvre depuis longtemps pour les directeurs d’école.

Aidez-nous à défendre vos intérêts.

 

Laurent Hoefman

secrétaire général aux publications SNE

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg