ACTUALITÉS NATIONALES

17 octobre 2017

Fonctionnaires paupérisés :

les boucs émissaires du gouvernement

Les annonces faites hier par le Ministre de l’Action et des Comptes publics, M. Darmanin, confirment aux yeux de la Fédération Générale Autonome des Fonctionnaires (FGAF) que les agents publics sont bien les boucs émissaires du gouvernement.

Même si la FGAF a de longue date dénoncé le caractère illusoire du PPCR, son report d’un an à l’instar du retour du jour de carence et du gel du point d’indice en 2018, démontrent de la part du gouvernement une totale méconnaissance de la paupérisation dont sont victimes les 5 millions de fonctionnaires.

Ce n’est pas en effet l’annonce d’une prime destinée à compenser en 2018 et 2019 l’augmentation de la CSG qui permettra de maintenir, à défaut d’augmenter le pouvoir d’achat des fonctionnaires.

Dans ce contexte préoccupant, la FGAF ne manquera donc pas de s’associer à tout mouvement de protestation dénonçant cette discrimination salariale, dont sont injustement victimes les agents du service public, qui demeure le principal garant de la cohésion sociale.

François Portzer

Secrétaire général de la FGAF

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2017-2019 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png
2019-11_SNE_Préservons_nos_retraites.jpg