ACTUALITÉS NATIONALES

15 mars 2020

Covid-19 : après la fermeture des écoles

La période est exceptionnelle. En cette époque d’informations à jet continu provenant de toujours plus de sources, il est important de garder la tête froide et, pour cela, de savoir vers qui se tourner.

 

Pour faire simple, dans le premier degré, deux sources sont à privilégier : le site du ministère et sa foire aux questions qui sont mis à jour quotidiennement et les consignes des recteurs qui sont transmises aux directeurs des écoles.

Mise à jour du dimanche 15/03 à 19h

Le Ministre a transmis aujourd'hui un courrier aux recteurs qui confirme les préconisations du SNE. De nouvelles consignes des recteurs parviennent en ce moment ou dans les heures à venir aux enseignants conformément à ces recommandations.

(...)

Dans les écoles et les établissements, seuls les personnels absolument nécessaires seront présents et seules les réunions indispensables pourront avoir lieu.

(...)

Lundi, les seuls personnels présents dans les établissements seront donc ceux dont la présence est indispensable notamment pour l’ouverture et la sécurité des locaux, l’information des familles et des élèves et pour l’accueil des enfants des personnels soignants ne disposant pas d’autres moyens de garde.

(...)

Pour organiser cet accueil, seuls les personnels volontaires devront dans la mesure du possible être mobilisés. Les personnels fragiles face au virus ne peuvent pas participer à cet accueil. Cet accueil doit être réalisé dans le strict respect des gestes barrières et des recommandations sanitaires.

(...)

20-03-15 lettre ministre.jpg
Préconisations du SNE suite au discours du Premier Ministre le samedi 14 mars

 

Dans son discours du 14/03, le Premier Ministre, Édouard Philippe, a préconisé à chacun de s’en tenir aux déplacements et réunions essentiels. Le SNE en tire les conclusions suivantes :

- Lundi 16 mars, les directeurs et directrices sont attendus dans les écoles pour assurer la continuité administrative et coordonner la continuité pédagogique. Le SNE conseille qu'ils s'y rendent seuls, afin de limiter les contacts, ou éventuellement accompagnés d'un adjoint selon la taille de l'école. 

 

- Pour tous les autres, le plus sage est de rester à votre domicile, même si vous n’avez pas un impératif de garde d’enfant. Ne vous rendez à votre école qu’en cas d’impérieuse nécessité.

 

- Se pose le problème des directeurs et directrices ayant un impératif de garde ou étant personne à risque. Si vous êtes dans ce cas et qu’aucun adjoint n’est susceptible de vous suppléer, nous vous enjoignons à contacter au plus vite votre IEN.

- Les réunions (conseils de maîtres, de cycles et d’école, équipes éducatives...) sont à repousser, organiser par téléconférence ou annuler.

Le SNE se rendra disponible auprès de tous les directeurs et enseignants dont les IEN exerceraient des pressions.

FAQ Coronavirus.jpg

Le SNE synthétise ci-dessous les informations données pour le premier degré à ce jour (dimanche 15 mars au matin) par le ministère.

 

Une mesure d’apparence simple : la fermeture des écoles

 

Le 12 mars 2020, le Président de la République a annoncé la fermeture des écoles à partir du lundi 16 mars et jusqu’à nouvel ordre.

 

Cette décision est valable en métropole et dans les départements et régions d’outre-mer (Réunion, Mayotte, Guyane, Guadeloupe, Martinique).

Les autres territoires ultramarins (Saint-Martin, Saint-Barth, Saint-Pierre-et-Miquelon, la Polynésie, la Nouvelle-Calédonie et Wallis-et-Futuna) ne sont pas concernés par cette mesure à ce stade car l’épidémie ne les touche pas.

 

Les locaux scolaires demeureront, néanmoins, ouverts aux personnels afin qu’y soient organisées la continuité pédagogique et la continuité administrative.

 

Consignes pour les enseignants du premier degré

 

Le Gouvernement a recommandé de privilégier le télétravail lorsqu’il est possible.

 

Le passage à l’école est possible pour l’organisation de la continuité pédagogique, pour réaliser la production de ressources pédagogiques, accéder à des postes de travail haut débit, assurer le lien avec les familles démunies d’outils numériques, contribuer à la coordination de l’équipe éducative…

 

Qui doit être présent à l’école lundi 16 ?

 

Les directeurs et les personnels indispensables pour assurer la mise en place de la continuité pédagogique, le lien avec les familles et les élèves, l’accueil des enfants des personnels de santé sans solution alternative de garde, ainsi que les personnels en charge de la salubrité et de la sécurité des établissements doivent être physiquement présents.

 

Les autres personnels doivent être invités à privilégier le télétravail. Leur présence n’est donc pas impérative à l’école, avec ou sans problème de garde d'enfant.

 

Le nettoyage des établissements et l’équipement des sanitaires doit être assuré de manière à ce que les personnels puissent respecter strictement les gestes barrières. Cela signifie que dans le cas où le nettoyage des établissements ne serait pas assuré, vous ne pouvez pas vous y rendre.

 

 

Assurer la continuité des activités

 

Les directeurs d’école doivent pouvoir être joints, soit par messagerie électronique, soit par téléphone, au moins durant les horaires habituels d’ouverture de l’école, fixés par le règlement intérieur, par les enseignants et autres personnels de l’école, par les autorités académiques, les services municipaux et les parents afin de répondre rapidement à toutes les questions liées à l’organisation du travail des élèves.

 

Les espaces numériques de travail (ENT) et les sites d’écoles doivent être actualisés en fonction de l’évolution de la situation, renvoyer vers le site ministériel dédié (FAQ) et donner les informations utiles aux personnels et aux usagers.

Quelques enfants pourront être accueillis dans les écoles

Enfants concernés

Seuls sont concernés les enfants des personnels soignants et médico-sociaux indispensables à la gestion de la crise sanitaire qui ne disposent d’aucune autre solution de garde.

- tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, SSR, HAD, centres de santé …
- tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, EHPAD, USLD, foyers autonomie, IME, MAS, FAM, SSIAD …
- les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
- les personnels chargés de la gestion de l’épidémie des agences régionales de santé (ARS) des préfectures et ceux affectés à l’équipe nationale de gestion de la crise.

 

 

A partir de quand

Cet accueil sera organisé dès lundi 16 mars sauf dans les écoles ayant fait l’objet d’une mesure de fermeture antérieure. Pour elles, cet accueil sera  différé au mardi 17 mars.

 

Les préfets et les directeurs des agences régionales de santé (ARS) ont la responsabilité conjointe de décider et mettre en œuvre les opérations dans leur périmètre géographique. Les recteurs appliquent ces décisions et prennent les mesures qui en découlent dans les écoles.

 

Organisation de l’accueil

La prise en charge des élèves se fera en petit groupe de 8 à 10 élèves, dans le respect des consignes sanitaires et des gestes barrières.

Ces modalités pourront être adaptées par la suite par les recteurs, en lien avec les agences régionales de santé (ARS), de manière à favoriser la cohérence pédagogique des groupes d’élèves.

 

Cet accueil est organisé par les directeurs d’école des enfants concernés, sur présentation par le parent de sa carte professionnelle de santé (CPS) ou de sa fiche de paie avec mention de l’établissement employeur. S’agissant des personnels assurant la gestion de crise dans les ARS, il conviendra de présenter une attestation de l’ARS.


Les parents concernés par ce dispositif doivent également attester sur l’honneur qu’ils ne disposent d’aucune solution de garde.

 

Si un enfant accueilli vient à présenter des signes de maladie, il faudra l’isoler et appeler le 15.

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png