ACTUALITÉS NATIONALES

2 janvier 2022

Enseigner en toute sécurité

Même s’il s’inscrit dans le cadre d’un projet d’école, l’exercice du métier d’enseignant relève d’une pratique presque exclusivement solitaire. Cette singularité, couplée aux pratiques infantilisantes d’une trop grande partie de notre hiérarchie, fait que les enseignants et plus particulièrement ceux du premier degré sont dans une position professionnelle assez fragile.

Les relations avec les parents

 

Qui n’a pas eu maille à partir avec des parents d’élèves débordants d’énervement ou de colère au portail ? Qui n’a pas connu leurs hausses de ton ?

21-11-30 savoir se protéger.png


Qui n’a pas subi ou ne connaît pas un collègue qui a subi des propos diffamatoires, des menaces, voire des insultes ou pire encore, des coups ?

 

Le lien privilégié qui existe entre les enseignants du premier degré et les parents d’élèves peut se révéler une source de multiples conflits. Cette exposition incessante aux parents génère du stress et fait que les enseignants de primaire sont plus particulièrement exposés que les autres aux risques psychosociaux.

 

Pour gérer ces risques, il est indispensable de ne pas rester seul face à eux.

 

Outre la présence de collègues, la plus essentielle des préventions consiste à souscrire une assurance professionnelle. Exercer notre profession sans assurance constitue une prise de risque inouïe contre laquelle tout représentant du personnel sérieux vous mettra en garde. S’assurer, c’est anticiper un éventuel souci, se savoir soutenu en cas de problème.

 

Et même si, suite aux actions répétées du SNE, la protection fonctionnelle est désormais attribuée dès qu’elle est demandée par un enseignant, cette protection ne suffit pas à tout régler.

 

Voilà pourquoi l’adhésion au SNE comprend une assurance professionnelle complète souscrite par notre syndicat auprès du premier assureur des fonctionnaires français.

 

 
Les relations avec la hiérarchie

 

Depuis les accords PPCR, nous ne sommes plus amenés à rencontrer nos IEN que 3 fois dans notre carrière. Cela ne signifie pas que tous les ponts sont coupés avec notre hiérarchie. La relation enseignant – IEN s’est distendue. Déséquilibrée par nature, elle a amené de très nombreux enseignants à se sentir réduits à l’état d’enfant lorsqu’ils ont été convoqués pour un entretien par leur IEN. Le sentiment est exacerbé lorsque la convocation est faite par l’IA-DASEN ou son adjoint.

 

Les raisons d’un tel entretien peuvent être multiples : depuis des plaintes de parents jusqu’à des remontées de collègues, des conflits avec la hiérarchie, en passant par une demande de rupture conventionnelle ou de mutation urgente. Ce qui est certain c’est que se rendre seul à un tel rendez-vous n’est ni très judicieux ni prudent.

 

Le SNE vous conseille vivement la présence d’un représentant du personnel à vos côtés, quel que soit le type de rendez-vous qui vous concerne. Nous vous rappelons qu’il est inutile d’être syndiqué pour cela. Néanmoins, être accompagné par quelqu’un qui partage vos idées sur le métier, vos convictions sur sa pratique et son éthique vous simplifiera la situation.

 

Outre la mission de conseil préalable, votre délégué du SNE pourra vous aider lors de l’entretien, appuyer vos arguments voire contredire ouvertement l’administration. Il est là pour peser en votre faveur chaque fois que cela est possible.

 

 

Un engagement au service de tous

 

Se syndiquer n’est en rien une obligation. Le faire au SNE, c’est s’assurer d’un soutien personnel et individualisé en cas de souci. C’est se garantir d’être épaulé par des délégués qui vous comprendront d’autant mieux qu’ils exercent tous des fonctions d'enseignement ou de direction.

C’est aussi affirmer vos convictions et aider vos représentants à les promouvoir. C’est défendre une philosophie, reconnaître la spécificité d’un syndicat qui représente exclusivement le premier degré et qui cherche d’abord à avancer plutôt qu’à s’opposer par principe.

Philippe Ratinet

Secrétaire général aux publications

NOS IDÉES POUR L'ÉCOLE

SNE -  Syndicat National des Ecoles