ACTUALITÉS NATIONALES

19 janvier 2022

Action "fiche RSST"

Le 13 janvier est une date qui a marqué les esprits. Toutes les organisations syndicales représentatives dans l’Education nationale et la FCPE avaient appelé à faire grève et à manifester.

 

Le taux de grévistes a été un record dans le premier degré. La mobilisation fut telle que le gouvernement a mobilisé trois ministres pour répondre aux doléances portées par les organisations syndicales. M. Castex s’est présenté et comporté comme l’interlocuteur principal des syndicats.

C’est donc désormais à lui qu’il faut porter et faire entendre nos doléances.

Sur le terrain, rien n’a changé
RSST _ covid.001.png

 

Le ministère parle de classes ouvertes. Nous constatons tous au quotidien que le nombre d’absents explose, que les élèves présents ne sont presque jamais les mêmes et que toute considération de suivi d’une programmation relève d’une tâche digne de Sisyphe.

 

Les difficultés matérielles liées à la complexité des protocoles, à leur chevauchement et à la multiplication des cas avérés font que les tâches d’information et de vérification phagocytent de plus en plus notre temps de travail.

 

Cela explique que certains collègues ont le sentiment d’avoir fait grève « pour rien ». C’est compréhensible, mais il est pourtant indéniable que la boîte de Pandore a été entrouverte.

 

 

Des mesures à mettre en œuvre rapidement

 

Aujourd’hui, de premiers pas ont été accomplis. La reconnaissance de maladresses en termes de communication, les excuses ministérielles et la promesse de ne pas recommencer sont des points positifs, même s'ils sont très loin d'être suffisants.

 

La distribution de masques chirurgicaux, la possibilité d’avoir des masques FFP2 et l’embauche de collègues PE sur liste complémentaire sont des éléments positifs. Il est entendable que ces mesures ne soient pas encore effectives.

 

Nous constatons néanmoins qu’il manque toujours un élément majeur dans ce qui a été annoncé : le retour à un protocole avec des modalités pratiques qui correspondent à la réalité de l’exercice de la profession d’enseignant ou de directeur d’école.

 

Voilà pourquoi il est important de continuer à faire entendre notre mécontentement. Pour ce faire, le SNE a choisi de ne pas appeler à nouveau à la grève. Il est inutile de sacrifier une nouvelle journée de paie pour espérer continuer à faire bouger les lignes.

 

 

Continuer à peser

 

Notre syndicat vous propose une action qui ne vous coûtera rien et qui, si elle est reprise en masse, peut porter et montrer votre détermination, celle qui, en dehors des scrutins, donne du poids aux syndicats lors des négociations avec le ministère.

Nous vous invitons à remplir des fiches RSST afin de faire remonter à l’administration les problèmes et facteurs de risques concernant votre santé et votre sécurité au travail.

 

La procédure:

Chaque académie met à disposition sur son site institutionnel un modèle de fiche RSST: 

- soit de manière dématérialisée

- soit à télécharger et transmettre au DASEN sous couvert de l'IEN

Le SNE vous propose une liste dont vous pouvez vous servir pour compléter votre fiche RSST. Vous pouvez également l'envoyer par mail au ministère à l'adresse

sante-securite.travail@education.gouv.fr

Vous pouvez mettre le SNE en copie (cachée ou non) :

sne.communications@gmail.com

(cliquer sur l'image pour télécharger le document).

SNE Fiche RSST facteurs de risque.png
SNE fiche RSST respect de la réglementation.png
SNE fiche RSST solutions.png

NOS IDÉES POUR L'ÉCOLE

SNE -  Syndicat National des Ecoles