ACTUALITÉS NATIONALES

10 mars 2022

14 mars : fin des masques
et retour au niveau 1 du protocole

Le SNE était présent lors de la réunion de concertation et du point sanitaire des 9 et 10 mars 2022.

Le grand changement, après être passé du niveau 3 au niveau 2 puis maintenant au niveau 1 (brassage possible), est la fin de l'obligation du port du masque pour les élèves et les personnels à l'extérieur comme à l'intérieur à partir du 14 mars dans les écoles.

 

Quelques éléments énoncés au cours de ces réunions 
unnamed.jpg

 

La stratégie ne serait plus de faire des dépistages de masse (donc arrêter avec les tests salivaires dans les écoles) mais uniquement des dépistages à partir des cas contacts.

Un nouveau décret sera publié pour remplacer celui du 01/06/2021 pour retirer l'obligation du port du masque pour les élèves et les personnels. Néanmoins les préfets auront la possibilité, localement, de la maintenir si la situation le justifie.

 

La situation des personnels placés en ASA ne va pas évoluer suite à l'abandon du port du masque.

 

L'enseignant sans masque sera considéré « cas contact » en cas d'élève positif, et réciproquement.

 

 

Demandes du SNE

Le SNE demande que les mesures d’allègement en population générale se traduisent aussi par des mesures d’allègement dans l’application du nouveau protocole. Le travail des directeurs et de leurs équipes doit être allégé.

 

Avec l’abandon du port du masque, les enseignants deviennent cas contact si l’un de leurs élèves est positif et inversement. C'est pourquoi, le SNE demande que les enseignants « covid+ » soient remplacés en priorité, car dans la négative, la répartition de leurs élèves (cas contacts) dans les autres classes risque de propager le virus.

 

Les modalités de garde d’enfant covid + pour les personnels enseignants ne doivent pas changer.

 

Nous demandons aussi une année blanche pour la formation continue : certaines circonscriptions concentrent les animations sur les deux dernières périodes, alors que les enseignants sont durement éprouvés par deux ans de fonctionnement dégradé.

 

Enfin, nous réitérons notre demande  de reconnaissance financière des agents qui ont fourni des efforts conséquents durant cette pandémie par la création d'une prime covid pour tous les enseignants

 

La FAQ doit être mise à jour très rapidement. Au moment de l'écriture de ce texte la dernière mise à jour de la FAQ date du 17 février.

Laurent HOEFMAN

Président du SNE

NOS IDÉES POUR L'ÉCOLE

SNE -  Syndicat National des Ecoles