ACTUALITÉS NATIONALES

17 mars 2022

Direction : évolutions du régime de décharge pour 2022
Comité Technique Ministériel du 16 mars 2022

 

Il y a 16 mois trois syndicats représentatifs et deux associations de directeurs (SE-UNSA, SGEN, SNE, GDID, GTRID) s’unissaient pour faire enfin bouger les lignes sur le dossier de la direction d’école.  

Les signataires sont rapidement passés aux actes, notamment en proposant au ministère un plan sur 5 ans pour une montée en puissance des décharges de direction (voir en bas de cette page). 

Dans ce plan, nous avions ciblé, pour la rentrée 2022, les écoles à 3, 6, 7, 11, 12, 13 classes (soit environ  45% des écoles). Le ministère a annoncé le mercredi 15 décembre 2021 des améliorations sur seulement une partie de nos revendications.

 

Cette proposition a été entérinée lors du Comité Technique Ministériel du mercredi 16 mars 2022.
22-03-17 decharges direction 2022.png

Seuls 20 % des directeurs d’école bénéficieront de ces mesures. C’est une bonne nouvelle pour eux, mais pas pour les 80 % de directeurs restants qui déploreront à juste titre un statu quo.

Le SNE déplore que finalement aucun des 4 scénarios proposés lors des groupes de travail ministériel n’ait été retenu, mais qu’un cinquième scenario beaucoup moins dispendieux soit sorti du chapeau.

A ce rythme, il faudra beaucoup plus que 5 ans pour parvenir à améliorer véritablement le niveau de décharge des directeurs d’école. C’était pourtant le moment de montrer une volonté d’aboutir. C’est plutôt raté.

Suite à la demande du SNE, le ministère nous a informés que les autres décrets d'application de la loi Rilhac ne seraient étudiés qu'après les élections présidentielles. 

Pierre Favre

Vice-président

Elu au CTMEN

Augmentation des décharges

Propositions SE-UNSA / SGEN / SNE / GDID / GTRID

direction propositions decharges.jpg

NOS IDÉES POUR L'ÉCOLE

SNE -  Syndicat National des Ecoles