ACTUALITÉS NATIONALES

17 janvier 2019

Hors classe, obligation scolaire à 3 ans, évaluations CP le SNE en attente d’une réponse ministérielle

Le SNE a récemment écrit au ministre pour éclaircir certains points, mais aussi pour exiger une modification des conditions d’accès à la hors classe.

Conditions d’accès à la Hors classe

En ce début d’année 2019, le SNE renouvelle sa volonté de voir évoluer l’accès à la Hors Classe. Il est en effet inadmissible que l’appréciation portée aux enseignants soit définitive. En plus d’être contreproductive, cette façon de procéder est injuste et frustrante. Aucune entreprise n’utiliserait ce moyen pour motiver ses employés ! En conséquence, le SNE revendique que cette appréciation puisse être révisée chaque année, comme c’est le cas pour l’accès à la classe exceptionnelle, et qui pourrait prendre la forme d’un rendez-vous de carrière « supplémentaire », à la demande de l’agent, lequel pourrait revenir sur ce jugement.

Obligation de scolarité à 3 ans : oui, mais quand ?

L’obligation de scolarité à 3 ans à partir de la rentrée 2019 nous pose question, en cette période de carte scolaire qui est source d’incertitude pour bon nombre d’écoles et de collègues. Le ministère n’a pas tranché sur la date de scolarisation obligatoire : s’agit-il, comme jusqu’à présent, d’une obligation d’inscription l’année civile où l’enfant atteint l’âge de trois ans, ou d’une obligation à partir du jour anniversaire ?

Dans le premier cas, cela revient à inscrire pour la rentrée 2019, les enfants nés au plus tard le 31 décembre 2016. C’est ce que demande le SNE. Dans le second cas, c’est beaucoup plus complexe, car les directeurs et les équipes devraient accueillir des élèves tout au long de l’année scolaire, ce qui rend presque impossible une prévision d’effectifs fiable, et surtout complexifie la composition de la structure pédagogique mais aussi les modalités et la bienveillance de l’accueil.
 

Les évaluations nationales, on remet ça

Malgré un courrier rassurant du ministre à l’égard des collègues concernés, nous sommes en droit de nous interroger sur la pertinence d’une évaluation supplémentaire, 12 semaines après la première série, et sans que les collègues aient eu connaissance des résultats nationaux de celle-ci, prévus pour février.

Suite à notre sondage en ligne sur notre site (voir ici les résultats), une majorité de collègues attendent une prime à la saisie (toute peine mérite salaire : 100 euros nous semblerait juste), ou pour le moins, comme en septembre, un décompte forfaitaire supplémentaire de 5h sur les APC. Le SNE attend un geste fort du Ministère.

Pierre Favre

Président du SNE

Cliquez sur l'image pour ouvrir le document en PDF

19-01-16 SNE lettre ministre HC 3 ans ev

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png