ACTUALITÉS NATIONALES

12 septembre 2019

Incivilités, violences :

comment réagir, comment se protéger ?

Les incivilités, la violence, la diffamation, font malheureusement partie du quotidien de bien des enseignants. Réagir face à ces situations traumatisantes est souvent compliqué. Le SNE en est particulièrement conscient. Dès la première semaine de cette année scolaire, notre syndicat vous a indiqué, par le biais de votre journal de bord 2019-2020, les procédures à suivre selon les cas de violence auxquels vous pouvez être confrontés.

 

Cette année, notre ministère a lui aussi pris le taureau par les cornes. Il faut dire que les suicides de Jean Willot après une plainte déposée contre lui et celui de JP Vernet suspendu par erreur après la mise en examen d’un autre collègue ont provoqué de lourds traumatismes dans notre profession l’année dernière. En cette rentrée, notre ministère fait donc de la protection des personnels une priorité de l’Éducation nationale. Parmi toutes les mesures mises en place, certaines ont retenu notre attention :

 

La création d'un référent violence en milieu scolaire est nommé auprès de l'IA-DASEN dans chaque département.

Il est difficile de se réjouir d'une telle nouveauté tant elle témoigne du pauvre état dans lequel se trouve notre école aujourd'hui. Il faut néanmoins savoir reconnaître que disposer d'un interlocuteur spécialisé pour traiter des problèmes de violences en milieu scolaire est un plus. Cela peut aller dans le sens d'un accompagnement plus efficace des victimes, un rôle tenu de longue date par vos délégués SNE, entre autres. Il reste maintenant à voir ce que donnera concrètement ce dispositif.

Cette création se double d'une volonté affichée de réagir plus efficacement aux violences les plus graves. Ces réponses doivent devenir systématiques et amener éventuellement jusqu'à un juge au pénal. Les victimes doivent être accompagnées par l'administration pour leur permettre de reprendre ou de continuer leur exercice. Le SNE salue ces soucis louables et espère les voir se concrétiser.

 

La mise à disposition d'un guide d'accompagnement spécifique au premier degré sur la conduite à tenir en cas d'incivilité ou d'agression.

Ce guide est une compilation intéressante, un peu succincte parfois, des comportements à adopter et démarches à effectuer. Malheureusement, il n'apporte rien de nouveau. Quelques éléments sont même manquants (remplir une fiche incident, remplir le registre de sécurité, contacter le référent violence...). Enfin, le cas du harcèlement n'est malheureusement pas traité.

Être victime d'une incivilité ou d'une agression est une expérience particulièrement délicate, voire traumatisante. Dans ces situations, l'assistance d'un syndicat peut se révéler déterminante pour la suite. Consultez la page 17 de votre journal de bord pour plus de détails, y compris sur le cas du harcèlement.

Notre syndicat vous propose également un affichage "Stop aux incivilités" pour rappeler la loi.

Philippe Ratinet

Secrétaire général aux publications

SNE -  Syndicat National des Ecoles

© 2016-2020 Syndicat National des Écoles - Directeur de la publication : Laurent Hoefman, président du SNE

Contact SNE  : Laurent Hoefman president@sne-csen.net

facebook.png