ACTUALITÉS NATIONALES

7 avril 2022

Le SNE revendique une prime de «professeur principal»
Rémunération des enseignants du 1er degré (proposition 2)

A grille indiciaire partagée, les professeurs des écoles et les professeurs certifiés ne perçoivent pas la même rémunération. Pourquoi ? Parce que la réalité du travail quotidien est prise en compte dans le second degré alors qu'elle est passée sous silence pour le premier degré.

 

Revaloriser les enseignants du premier degré passe donc par la prise en compte des particularités de l'exercice de leur profession au quotidien. C'est pourquoi le SNE, représentant exclusif du premier degré, est le seul syndicat à proposer un panel de mesures d'équité pour revaloriser spécifiquement les PE.

prime professeur principal.001.png

 

La semaine dernière le SNE vous présentait le premier volet des revendications qu’il porte depuis le début des négociations sur la revalorisation de la profession d’enseignant : la prime de vie scolaire. Cette semaine, notre syndicat vous présente une seconde proposition : la prime de « professeur principal ».

Les missions du professeur principal dans les collèges et les lycées sont les suivantes (BO du 11 octobre 2018)

  • Le suivi des acquis scolaires et de l'évaluation des élèves

  • L'accompagnement des élèves à besoins éducatifs particuliers

  • L'implication dans la vie de classe et de l'établissement

  • L'orientation

 

Dans les faits, tous les enseignants du premier degré en charge de classe exercent pleinement et chaque année les fonctions de professeur principal.

 

Pour le SNE, il est équitable de rémunérer les enseignants des deux degrés au même niveau lorsqu’ils accomplissent un travail équivalent.

L’administration a reconnu cette analyse en instaurant l’ISAE dans le premier degré, indemnité qui correspond à l’ISOE de professeur principal perçue dans le second. Toutefois, l’administration n’est pas allée jusqu’au bout du raisonnement. En effet, le montant de l’ISOE est plus élevé que celui de l’ISAE, ceci grâce à une part variable que ne connaissent pas les enseignants du premier degré.

Dans le premier degré : ISAE actuelle= 1200€/an.

Dans le second degré : ISOE= 

  • part fixe versée à tous les enseignants du second degré : 1213,56€/an.

  • + part modulable pour les professeurs principaux de 6ème, 5ème et 4ème : 1245,84€ soit 2459,4€/an ;

ou part modulable pour les professeurs principaux de 3ème et 2nde : 1425,84€ soit 2639,40€/an ;

ou part modulable pour les professeurs principaux de 1ère et terminale : 906,24€ soit 2119,80€/an.

Soit en moyenne 2406,20€/an pour les professeurs certifiés qui exercent la mission de professeur principal.

 

Pour le SNE, cette différence est une iniquité inadmissible. Le SNE revendique donc le doublement du montant de l’ISAE pour qu’il corresponde à l’intégralité du montant de l’ISOE perçue par les professeurs certifiés qui exercent les fonctions de professeur principal.

Philippe Ratinet

Secrétaire général aux publications

NOS IDÉES POUR L'ÉCOLE

SNE -  Syndicat National des Ecoles